jeudi 1 octobre 2015

Le voyage - deuxième partie


Troisième vol de 2h40 : Brisbane - Port-Vila

Arrivés à Brisbane, quel calme dans l'aéroport ! Cela nous change agréablement de CDG et Abu Dabhi.

Après presque 14h de vol, j'ai toujours l'impression que le sol vibre et bouge sous mes pieds. L'épuisement de la mauvaise nuit et des 9h de décalage horaire n'arrangent rien et cette sensation désagréable durera encore quelques heures.

Nous récupérons nos bagages, passons à la douane et quarantaine. Les Australiens sont charmants, y compris avec les enfants. Pas de vraie consigne comme à CDG en revanche, que des casiers qui refusent de prendre notre visa. Du coup retrait de dollars australiens, on fait de la monnaie, on mets nos grosses valises dans les casiers.

Puis 1 station de train, un peu de marche et on se retrouve en banlieue de Brisbane, de grosses maisons en bois, des routes larges où ils roulent à gauche. Il fait nuit quand on arrive à notre logement dans une maison typique du Queensland. Nos hôtes sont adorables, on passe une bonne nuit.

On arrive sans inquiétude particulière à l'aéroport le lendemain. Mais problème à l'embarquement : le papier que l'Ambassade de France nous a fourni ne leur convient pas, ils refusent de nous laisser embarquer si nous ne prenons pas un billet retour. Négociations, plus ou moins calmes vu notre fatigue, appel au service de l'immigration du Vanuatu qui ne répond pas, appel à l'Ambassade de France... le tout sur fond sonore des garçons qui se tapent dessus et hurlent... Charmant... L'heure pour l'embarquement est passé le temps que la compagnie joigne l'Ambassade.

Résultat : on vous met sur le prochain vol dans 3 jours.

Bon, toujours épuisés et en plus furieux, nous voilà avec 15 valises et 3 enfants à devoir nous démm***** pour se loger à Brisbane... Heureusement qu'il y a un bureau d'information qui nous aide et qu'ils ont des gros taxis pour trimballer notre bazar.

Nous n'avons pas vraiment profité de Brisbane vu notre état de fatigue et William était particulièrement pénible. Mais nous nous sommes un peu baladé et avons passé une journée au zoo.




Un gecko plutôt courant, il y en a plein au Vanuatu aussi. On a découvert que ça fait beaucoup de bruit ce truc !



Zoo australien : Lone Pine Koala Sanctuary





Enfin le samedi 15 août nous décollons pour le Vanuatu !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire