jeudi 6 mars 2014

L'IEF en travaillant

Lalalalala... (sur l'air de "Siffler en travaillant")

Voici ce que ça m'a inspiré :


Bon à part que la tête est ratée (!), ça montre que c'est parfois un peu rock'n'roll de jongler avec tout : le boulot, les enfants, la maison, soi-même, les trajets (en IEF, il ne faut pas avoir peur de faire des kilomètres !).

Rien de bien différent d'une autre maman en fait. Les contraintes et libertés sont justes déplacées.

C'est une question qui revient souvent pour les parents qui hésitent à sauter le pas, la question du travail et des finances. D'où mon envie de parler de notre fonctionnement.

Ici nous avons eu la chance de pouvoir aménager notre emploi du temps. Je suis passée à mi-temps. Mon mari est professeur (eh oui ! beaucoup d'enseignants chez les parents IEF) et son emploi du temps a été condensé sur l'autre partie de la semaine.

Concrètement ça donne :
- lundi je travaille, mais à 16h on s'échange les enfants à mon boulot pour qu'il aille donner 1h de cours ;
- mardi je suis avec les enfants ;
- mercredi matin je suis avec les enfants et j'emmène les garçons au tennis, l'après-midi c'est mon mari qui gère les activités pendant que je suis au boulot ;
- jeudi je travaille ;
- vendredi je suis avec les enfants ;
- samedi, dimanche week-end, sauf le samedi matin pour mon mari qui a cours.

J'étais au départ à 70%, ça passait avec les jours de congé / RTT, mais mes vraies vacances étaient réduites. Vu mes problèmes de santé (fibromyalgie), j'étais en mauvais état l'hiver dernier, d'où la décision de passer à 50%.

Certains me demandent comment je fais pour tout gérer (les enfants, la maison, les nombreux animaux, mes loisirs...), mais je suppose que c'est un des avantages d'être hyperactive, j'ai besoin d'avoir un rythme de vie effréné ! ;-)

Et puis il y a quand même un certains nombres d'avantages pratiques : plus de préparatifs d'enfants à moitié endormis le matin, plus d'enfants à récupérer fatigués le soir, pas de problème de garde d'enfants malades... Sans compter bien entendu les avantages principaux : des enfants bien dans leur peau (donc agréables : fini les crises et les TOCs) et des activités intéressantes que ce soit à la maison ou à l'extérieur avec d'autres familles !

Le cas de notre famille avec deux parents qui travaillent (ou monoparentale) en faisant l'IEF n'est pas isolé, n'hésitez pas à apporter le témoignage de votre fonctionnement dans les commentaires !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire